La consommation énergétique au niveau des chauffages


La consommation énergétique dépend de plusieurs critères. Ces conditions dépendent de la nature du logement, de son âge, son niveau d’isolation et bien sûr des conditions climatiques.

En France, la moyenne de la facture annuelle de chauffage d’un ménage peut s’élever à partir de 1 500 € pour une maison, contre 1 200 € pour un appartement.

Les réactions quotidiennes

Gozeco : La consommation énergétique au niveau des chauffages

Le souci d’une économie énergétique dépend surtout du changement de réactions par rapport à l’utilisation du chauffage. D’autres réactions se penchent sur l’amélioration du système de chauffage, en faisant de petits investissements significatifs.

Ces réactions peuvent apporter des conséquences non-négligeables. La meilleure opportunité est de commencer par des gestes simples, logiques et peu coûteux.

On notera à cet effet, les cas suivants :

  • La première réaction quand on commence à avoir froid, est d’enfiler des habits supplémentaires comme les pulls. On peut également ajouter une couverture supplémentaire au lieu de régler tout de suite le thermostat. Des tapis viendront couvrir les planchers froids, et il faudra s’éloigner des murs non isolés .
  • Il est également possible d’utiliser des chauffages d’appoint qui entraîneront une nette augmentation de leurs coûts économiques et écologiques. Les conséquences laisseront apparaître les pollutions intérieures générées par les émissions des chauffages d’appoint gaz ou pétrole.

Un réglage à la bonne température

Le fonctionnement des thermomètres hygromètres permet de bénéficier d’un confort thermique dans les différentes pièces du logement. Ce système consistera à mesurer la température et le taux d’humidité dans l’air ambiant.

Normalement, on opte pour une température maximale de 20 °C dans la salle de séjour, et 17 °C dans les chambres. Toute différence se ferait logiquement ressentir au niveau de la facture en électricité.

Avant de procéder à l’aération et à la ventilation d’un logement, ne-serait-ce que pour quelques minutes par jour, il faudra débrancher ou abaisser le chauffage. Ce principe fera écho sur la santé des occupants et sur la qualité de l’air intérieur.

En hiver, fermer les volets et rideaux durant la nuit pour éviter la sensation de froid occasionné par les murs non isolés et les huisseries non-étanches révèle une bonne habitude. Toutefois, dans la journée, il est également conseillé d’ouvrir les volets et les rideaux des fenêtres exposées au soleil.

Si le logement n’est pas occupé pour une journée, le thermostat sera abaissé et maintenu à 17 °C.

Pour une absence de plus de 48 h, le thermostat sera réglé sur la position minimum ou tout simplement en position hors gel.

Les espaces seront bien cloisonnés pour respecter les consignes de chauffage de chaque pièce

Pour assurer la performance des radiateurs, il est nécessaire d’enlever tout obstacle à la circulation de la chaleur comme les livres, les rideaux ou la pose des objets sur ces appareils. Un dépoussiérage ou un entretien régulier des radiateurs faciliteront la diffusion de la chaleur.

Procéder à de petits investissements permettra d’améliorer le confort thermique tout en occasionnant des économies d’énergie. Les déperditions de chaleur s’enregistrent surtout au niveau des fenêtres, portes et trappes. Il est recommandé de vérifier l’étanchéité des ouvertures de la maison avant l’hiver.

A cet effet, un joint isolant adhésif ou un mastic d’étanchéité feront le nécessaire. Les boudins mis sur le bas des portières freineront ces inconvénients.

L’entretien des équipements et du réseau de chauffage

Les démarches peuvent être effectuées par soi-même, mais pour garantir un confort thermique durant toute l’année, il faudra :

  • Faire appel à un professionnel pour l’entretien des appareils une fois par an.
  • Assurer la purge de tout le réseau une fois par an également. Ce principe évitera la surconsommation d’énergie tout en garantissant le même confort thermique.

Un désembouage doit également être effectué tous les 5 ans au minimum. Ce système permettra en même temps d’éliminer les boues et le tartre.

En bref, un bon entretien de l’équipement assurera un meilleur rendement énergétique.

LES CHOIX DES AIDES DE L'ETAT PRÉFÉRÉS DES FRANCAIS

Formations Pro. 100% gratuite

Formation 100% gratuite

Grace à vos droits CPF l’état vous finance votre formation professionnelle diplomante.

Voir l'offre

Pompe à chaleur subventionnée

Pompe à chaleur subventionnée

Remplacez votre Chaudière par une Pompe à Chaleur économique grâce aux aides de l’état !

Voir l'offre

Le Photovoltaïque auto-financé

Le Photovoltaïque auto-financé

Auto-financez vos panneaux solaires grâce aux subventions et gagnez jusqu’à 50% d’économies !

Voir l'offre

Travaux d'isolation pour 1 €

Travaux d'isolation pour 1 €

Tous les travaux d’isolations de votre maison (combles, sous-sol, murs, …) pour 1 euro seulement !

Voir l'offre

Un service totalement gratuit

Des économies au quotidien

Gozeco vous présente régulièrement les aides et diverses subventions pour financer vos travaux de rénovations dans votre maison. Ces dispositions sont liées à l’écologie pour la protection de l’environnement et permettent d’obtenir d’importants gains d’économies d’énergies.

Il est temps d’améliorer votre confort d’habitation avec un financement jusqu’à 100%.

Le produit préféré des français

Réglementations des aides et subventions de l'état en temps réel

Formation 100% gratuite

Prime économie d'énergie

economie.gouv.fr

Formation 100% gratuite

Amélioration de l'habitat

service-public.fr

Formation 100% gratuite

Les aides aux projets travaux

anah.fr

Formation 100% gratuite

Prime économie d'énergie

economie.gouv.fr